Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'inventeur de villes - feuilleton, 9/40, Loveland, Oklahoma
L'inventeur de villes, publié chez Gaussen en 2013, est toujours disponible chez les "bons libraires" et directement chez l'éditeur David Gaussen, auprès de qui on peut se le procurer, soit en passant dans sa boutique au 37, rue du Côteau, Marseille 7e, soit en l'appelant au 06 99 56 47 97, soit en lui adressant un mail à david.gaussen@gmail.com ou en allant sur le site des éditions Gaussen www.editionsgaussen.fr.
Vous pouvez aussi bien sûr via le formulaire de contact de ce blog m'en commander un exemplaire.
Aux dernières nouvelles, le bouquin coûtait toujours 12 euros et comptait 112 pages sur un très beau papier bouffant au format 140 x205 mm. A la jaquette très réussie, illustrée d'une oeuvre du peintre Yves Krief, je me suis permis d'adjoindre pour cette parution en feuilleton des jaquettes "personnalisées" qui changeront à chaque épisode.

.

.

.

09 - LOVELAND, OKLAHOMA

Odessa, Texas.
Orange, California.
Marseilles, Illinois.
Manchester, New Hampshire.
Birmingham, Alabama.
Paris, Texas. Paris, Illinois. Paris, Idaho. Paris, Wisconsin. Paris, Arkansas. Paris, New York. Paris, Tennessee. Paris, Missouri. Paris, Maine. Paris, Kentucky.
Athens, Georgia.
New Orleans, Louisiana.
Orleans, Nebraska.
Nancy, Kentucky.
Montpelier, Vermont. Montpelier, Idaho. Montpelier, Indiana. Montpelier, Ohio. Montpelier, Wisconsin. Montpelier, Louisiana.
Lyon, Mississippi.
Nice, California.
Cambridge, Massachusets.
Oxford, Mississippi.
Syracuse, New York.
Alexandria, Virginia.
Toledo, Ohio.
Madrid, Alabama.
Lisbon, Illinois.
Palermo, California.
Napoli, New York.
Roma, Texas.
Milan, Kansas.
Memphis, Tennessee.
Antioch, California.
Moscow, Kansas. Moscow, Idaho.
Waterloo, Iowa.
St-Petersburg, Florida...
Les immigrants, aux USA, ont amené un peu de terre de leur pays et ils ont ainsi planté les graines de nouvelles villes portant le nom d’anciennes cités d’Europe ou des rives de la Méditerranée. Là d’où ils venaient. Certains ont fait preuve d’un peu moins de nostalgie, et si j’ai bien ici un regret à exprimer, c’est que les pères fondateurs de Loveland, Oklahoma, n’aient pas réussi à faire passer leur message au-delà du petit comté de Tillman, dans le sud-ouest de leur état. Ou bien, s’ils y sont parvenus, il faudrait qu’on nous le dise…

.

Prochaine étape : Flagstaff, Arizona.
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :