Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Voir Phocée et mourir

polar made in Marseille City, bis -

Deux ans après la création de L'écailler du Sud par François Thomazeau, Michel Martin-Roland et votre serviteur, il fallait bien continuer sur notre lancée d'auteurs... Thomazeau sortait Qui a occis le curé ? et Qui a brûlé le diable ?, Martin-Roland, alias Pierre Jérôme, concoctait Marie de Marseille, Serge Scotto son Alerte à la vache folle et j'ai pondu ce Voir Phocée et mourir un peu besogneux mais qui me fait encore bien marrer. On était en pleine vogue du "polar marseillais" et, même si on s'en défendait et si on s'en est re-défendu depuis, on était membres de fait et de droit de cette confrérie auto et exo-désignée. Bref, bien que prétendant me démarquer de cette vogue, je me suis retrouvé en plein dedans; Marseille, le football, des meurtres crapuleux, des magouilles médiatiques, de la moquerie amicale et des mots italo-marseillais en veux-tu en-voilà, il y a dans Voir Phocée et mourir à peu près tous les ingrédients que l'on attendait. A ma sauce, même si sur ce bouquin-là elle est peut-être pas aussi bien montée que ce qu'il aurait fallu ; je vous ai dit, on était un peu dans l'urgence de faire vivre la maison d'édition, il fallait du Blaise, du Thomazeau, du Scotto, du Pierre Jérôme, et bientôt du Thomas Labat, du Joachim Sebastiano Valdez... Mais tout ça, c'est une autre histoire.

"Voir Phocée et mourir" - L'écailler du Sud, format poche (2002), sous le pseudo de Patrick Blaise. Epuisé. (Mais on peut encore trouver ce titre dans le volume double "Marseille fric foot meurtres - Eboueur un jour, enquêteur toujours" publié en 2014 par 1961digitaledition).

Partager cette page
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :